Afric'art Progress

À travers les portraits croisés de trois générations de femmes, Ousmane Sembène raconte une société sénégalaise en pleine mutation. Faat-Kine, sa mère, Mami, et sa fille, Aby. Kine est gérante d’une station service, elle vit seule avec ses deux enfants. A quarante ans, elle refuse de céder à la stigmatisation des mères célibataires et grimpe les échelons du succès dans un domaine dominé par les hommes2.

Le cinéaste sénégalais Ousmane Sembene a 78 ans lorsqu’il réalise Faat-Kine, près de dix ans après son précédent film, Guelwaar. Ce film est le premier d’un triptyque inachevé sur l’héroïsme au quotidien.

Faat Kiné